Conception de bases de données

Vous arrive-t-il de ne plus retrouver une information importante ? À quel endroit se trouve-t-elle, dans quel fichier l'aviez-vous enregistrée ?

Quand finalement vous y accédez, vous constatez que les données ne sont pas complètes ou pas vraiment à jour...

Quelle 🤬 frustration, n'est-ce pas ?!

Sans parler de la perte de temps (et donc d'argent) pour votre entreprise...

Que dire du partage de l'information : comment travailler de façon collaborative, à plusieurs sur les mêmes données et peut-être même à distance ? Comment contrôler qui a le droit d'accéder à quelles informations, et sous quelle forme ?

Comment savoir qui a modifié quoi et à quel moment ?

Comment faire correspondre l'ordre et la manière dont les données doivent être complétées à son propre workflow et procédures d'entreprise ?

La réponse est simple : il vous faut une base de données développée sur mesure.

Qu'est-ce qu'une base de données ?

Une base de données ou « database » est un ensemble de données structurées, ordonnées, ayant un lien entre elles.

À partir du moment où vous devez organiser des informations afin de pouvoir les retrouver le plus simplement et rapidement possible, éventuellement après en avoir fait un certain traitement, une base de données bien conçue est indispensable.

Les bases de données informatiques sont à l'origine (et reposent sur) l'ingénierie des systèmes d'information. Tout logiciel, toute application web ou mobile et tout site web transactionnel exploite forcément une base de données, sous une forme ou l'autre.

Modélisation des données

Un amas de données sélectionnés et entreposées au hasard ne constitue pas une base de données. Une des caractéristiques fondamentales des informations stockées dans une base de données est qu'elles possèdent un lien entre elles.

Une base de données est une représentation partielle et simplifiée des données du monde réel, dans un contexte donné. Cette représentation est volontairement limitée aux besoins que l'on souhaite exploiter. On l'obtient par un processus de modélisation.

Par exemple, si l'on devait modéliser une bibliothèque, notre base de données pourrait contenir des informations sur les livres qui la composent, leurs auteurs, les catégories ou thèmes de livres, les étagères où les ouvrages sont stockés, les membres de la bibliothèque, les emprunts, etc. Toutes ses données sont reliées entre elles et le travail de modélisation consiste à établir ces relations et leur nature.

Type de données et relations

Pour cela, la toute première étape du processus de création de votre base de donnée sera de comprendre quelles sont les informations à gérer, ainsi que leur type ou nature.

On ne gère pas le texte brut de la même façon que l'on gère les montants en devise. De même, on ne manipule pas le temps (dates et heures) comme on traite les numéros de téléphone. Comprendre la nature ou le type des données est donc une étape fondamentale lors de la modélisation de la base de données à développer.

Pour qu'une base de données ait un sens, on devra également établir les liens ou relations entre les divers entités ou objets de la base. On parle alors d'une base de données relationnelle.

Par exemple, un livre peut avoir un ou plusieurs auteurs. Il y a donc une relation entre l'auteur et l'ouvrage. De même, le livre sera déposé sur une étagère, il y a encore une relation. Par contre, il n'y a à priori aucune relation directe entre l'auteur et l'étagère... à moins que le bibliothécaire décide de ranger les livres par auteur. Cet exemple illustre que le modèle de données n'est pas universel à toutes les bibliothèque et doit être établi au cas par cas.

Qualité des données

Une des raisons principales pour lesquelles on crée une base de données est de pouvoir les retrouver facilement et rapidement.

Pour cette raison, la solution mise en place a pour mission que la « qualité » des données insérées, saisies ou importées soit impeccable.

Par « qualité des données » on entend, principalement :

  • cohérence des données;
  • absence de redondance;
  • exactitude des données.

À chaque besoin, son SGBD

Selon la nature des données à gérer et en fonction d'autres contraintes, il convient d'utiliser le bon système de gestion de base de données.

Microsoft Access

Vous voulez (ou avez besoin) d'utiliser le fameux logiciel de la suite Office pour organiser vos données ? Microsoft Access est un outil apprécié par de nombreuses organisations et nous pouvons vous aider à maintenir, faire évoluer ou migrer votre base Access.

Microsoft Access

Web-based Databases

Votre base données ne doit pas forcément être locale. Dans bien des cas, vous avez tout intérêt à utiliser une application avec une interface web (ou « webappem> ») afin de manipuler votre base de données à distance, depuis n'importe quel appareil disposant d'une connexion Internet.

Web-based Databases

Bases de données No-Code

En 2024, les solutions de bases de données no-code et sur le cloud, telles que Airtable, Notion et similaires, couplés à des outils d'automatisation comme Zapier ou Integromat (et aux API d'autres outils que vous utilisez peut-être déjà) sont de très bonnes alternatives aux logiciels entièrement codés. On arrive ainsi à réaliser de très belles bases de données sur mesure avec un budget et des délais nettement réduits.

Devez-vous conserver, traiter et retrouver des données ? Comment mieux les organiser ? Comment éviter les redondances et les pertes ?

En avez-vous marre d'avoir à faire à des données sans structure, souvent incomplètes et parfois introuvables car éparpillées dans des documents disparates ?

Ne serait-ce pas fantastique si les bonnes informations étaient toujours saisies (et facilement retrouvées) au bon moment, par les bonnes personnes et selon votre propre flux de travail ?

98,5 % des personnes qui profitent de notre savoir-faire deviennent en moyenne 27 % plus heureux.

Voici une plaisanterie réaliste 😜 pour illustrer qu'un texte d'accroche efficace est très puissant.

Contactez-nous